retour au menu

                   




"Autant que faire se peut, et sans courber la tête, sois ami avec tes semblables ; exprime ta vérité calmement et clairement ; écoute les autres, même les plus ennuyeux ou les plus ignorants : eux aussi ont quelque chose à te dire...

Fuis l'homme à la voix haute et autoritaire...
Ne te compare pas aux autres par crainte de devenir vain ou amer, car toujours tu trouveras meilleur ou pire que toi...

Aime ton travail, aussi humble soit-il, car c'est un bien réel dans un monde incertain...

N'ignore pas que beaucoup d'hommes poursuivent un idéal et que l'héroïsme n'est pas chose si rare...
Sois toi-même et, surtout, ne feins pas l'amitié...

N'aborde pas non plus l'amour avec cynisme, car malgé les vicissitudes et les désenchantements, il est aussi vivace que l'herbe que tu foules...

Incline-toi devant l'inévitable passage des ans, laissant sans regret la jeunesse et ses plaisirs...
Ne succombe pas aux craintes chimériques qu'engendrent souvent fatigue et solitude...
Sois bon avec toi-même...

Tu es bien le fils de l'univers, tout comme les arbres et les étoiles : tu y as ta place...
Quoi que tu en penses, il est clair que l'univers continue sa marche comme il se doit.
Sois donc en paix avec Dieu quoi qu'il advienne...

Et quelle que soit ta tâche, même si elle se fait dans le bruit et la confusion, garde ton âme en paix."

D'après une prière de 1693
trouvée dans l'église de Baltimore



"Il n'y a d'espérance que là où l'on accepte de ne pas voir l'avenir.
Vouloir imaginer l'avenir, c'est faire de l'espérance-fiction.
Dès que nous pensons l'avenir, nous le pensons comme le passé.
Nous n'avons pas l'imagination de Dieu.
Demain sera autre chose et nous ne pouvons pas l'imaginer.
Cela s'appelle la pauvreté."

Frère Christian de Chergé                                      



"L'espérance n'est pas la conviction que quelque chose terminera bien
mais plutôt la certitude que quelque chose a un sens,
indépendamment de comment ça se termine."

Vaclav Havel                                                 



"Je ne suis pas un optimiste
                car je ne suis pas sûr que tout finira bien.
Je ne suis pas un pessimiste
                car je ne suis pas sûr que tout finira mal.

J'ai simplement l'espoir au cœur.

L'espoir, c'est le sentiment que la vie et le travail ont un sens.
Et on peut l'avoir indépendamment de l'état du monde qui nous entoure.

La vie sans espoir est vide, ennuyeuse et inutile.
Je ne peux imaginer que je pourrais lutter pour quelque chose si je n'avais pas l'espoir en moi.

C'est don aussi grand que la vie-même ! "

Vaclav Havel